optimisation affichage longue conservationoptimisation affichage longue conservation

5 conseils pour booster l’efficacité de vos panneaux directionnels

On les appelle panneaux directionnels, pourtant ils ne sont pas là uniquement pour indiquer le chemin vers une enseigne mais également pour entretenir sa notoriété et son image de marque sur le long terme. Une double raison pour soigner la création des messages affichés sur ces panneaux longue conservation et pour animer le parc tout en relayant des campagnes événementielles.

1/ Créer une charte graphique spécifique

C’est une étape incontournable pour que les informations soient lisibles et la communication efficace. La création optimisée pour un dispositif d’affichage longue conservation ne se conçoit pas de la même manière que pour une campagne temporaire. De même, les règles de conception du message directionnel porté  localement par un panneau longue conservation n’ont rien à voir avec celles appliquées au niveau national, en presse, dans les catalogues ou en affichage classique. La charte graphique garantit la cohérence du dispositif auprès des différents acteurs concernés : directions des enseignes et des magasins, régies d’affichage et des agences en charge des visuels.

2/ Se poser les questions incontournables

Pour qu’elle soit la plus complète et détaillée possible, quelques questions préalables s’imposent :

  • Comment présenter les informations qui figureront sur le panneau pour qu’elles soient les plus faciles à appréhender ? En indiquant une direction, un nombre de feux de signalisation ou de ronds-points, une durée de trajet en minutes, une distance en kilomètres, en mètres… ?
  • Si le magasin est situé dans un centre commercial qui porte un nom spécifique, comment associer le nom ou le logo de ce centre et celui de l’enseigne ?
  • Si le point de vente propose des services spécifiques (station service, drive…), comment les mettre en avant ? Avec des pictogrammes par exemple ?
  • Faut-il associer des informations sur le métier de l’enseigne ?

Ces quelques questions, et d’autres encore, appellent des réponses précises, d’autant que la charte graphique doit être pensée pour différents formats de panneaux longue conservation du parc. On ne délivre pas les mêmes informations selon que l’on dispose d’un format de 4 m2, de 8 m2, ou de 12 m2 !

3/ Sélectionner et valider l’information

La tentation est grande de vouloir diffuser un maximum d’informations, au risque de verser dans l’inventaire à la Prévert et de rendre le message illisible. Rappelons que le temps de lecture moyen d’un panneau longue conservation n’est que de 5 secondes, un temps ultra court pendant lequel le consommateur doit mémoriser les informations essentielles !

N’hésitez pas à réaliser un pré-test quantitatif pour valider les éléments, via un panel web par exemple. Cela permet d’arbitrer entre les différentes propositions selon des critères propres à chaque enseigne (mémorisation, compréhension, reconnaissance de la marque…). L’idéal est de confier cette tâche à un interlocuteur unique qui fasse le lien entre les différents acteurs, de la conception de la maquette, en passant par la remise du document d’exécution validé à la régie, jusqu’au contrôle de la pose.

4/ Animer les panneaux longue conservation

Présents à l’année, particulièrement visibles au dernier kilomètre, les panneaux directionnels offrent tous les avantages pour communiquer sur un moment fort de la vie de l’enseigne. Et ils sont nombreux ! Soldes, promotions, déstockages, anniversaires, ouvertures exceptionnelles, réouverture après travaux, nouveau service comme la création d’un drive… ou encore opérations commerciales emblématiques, à l’instar du Trocathlon de Décathlon, où est vendu du matériel sportif de seconde main entre particuliers. Autant d’occasions d’animer le parc, en communiquant via des stickers (ou des magnets s’il s’agit de supports métalliques), et en utilisant des lettrages dynamiques et des couleurs fluos pour attirer l’œil par exemple.

5/ Prendre en compte les enjeux logistiques

Le dispositif à mettre en œuvre est également à prévoir dans la charte graphique. Son efficacité dépend d’une organisation lancée très en amont de l’événement. Qui dit campagne d’animation des parcs d’affichage longue conservation dit, en effet, planification avec le siège. Ce qui passe par la validation des listes des magasins participants, la fabrication et le dispatching des adhésifs et des magnets, l’organisation des tournées des artisans qui assurent la pose et la dépose, le suivi et le contrôle des campagnes par des justificatifs, des photos et des contrôles qualité aléatoires ou ciblés… Un processus qui demande une très bonne organisation pour optimiser la campagne !

Vous souhaitez créer ou adapter votre charte graphique ? Vous voulez animer vos panneaux longue conservation ? Contactez les équipes de CoSpirit !

Avec la participation de Michèle Kerrad

Crédit photo : Fotolia

Michèle KERRAD

À propos de

DIRECTRICE GÉNÉRALE Michèle est en charge des équipes de Production Communication Locale chez CoSpirit. Elles accompagne également les clients Retail en stratégie.