cospirit tendances ecommercecospirit tendances ecommerce

e-commerce : les ventes continuent de grimper

Le e-commerce poursuit sa progression avec plus de 4 internautes sur 5 qui ont déjà acheté en ligne, dixit l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie du 2ème trimestre 2017. Mais cette tendance ne se traduit pas pour autant par l’abandon du magasin physique, premier media de communication locale des enseignes. Pour la distribution, le challenge est de réinventer le point de vente pour rendre l’expérience d’achat plus fluide, à l’image du commerce en ligne.

null

null

Toujours plus de cyberacheteurs.

  • 36,9 millions d’internautes (81% du total) ont effectué des achats en ligne, soit plus de 8 internautes sur 10.
  • Cela représente 964 000 cyberacheteurs de plus qu’il y a un an. Chaque mois, ils ont consulté au moins un des sites du Top 15 « e-commerce » (Amazon en tête, mais aussi Carrefour, Leroy Merlin, Castorama…) .

Une activité toujours en hausse

  • 19,5 milliards d’euros. C’est la somme qu’ont dépensé les Français sur Internet au cours du deuxième trimestre 2017, soit une hausse de 11% par rapport à la même période de 2016.
  • Une progression importante, trimestre après trimestre, quoiqu’en léger ralentissement par rapport à la période comparable de 2016 (+15%).

Un panier moyen en baisse

  • 68€, c’est la somme moyenne dépensée par les Français pour leurs achats en ligne.
  • Un panier moyen en chute de 3% en un an.

Mais une fréquence d’achat qui augmente

  • La baisse du panier moyen est toutefois compensée par une fréquence d’achat en hausse, avec près de 10 transactions en moyenne par acheteur sur le trimestre.
  • Ainsi, le montant dépensé par acheteur s’élève à 664 euros sur la période, ce qui représente 100 euros de plus sur deux ans.
  • Par ailleurs, le nombre de transactions est en augmentation de 15%, soit 287 millions de transactions lors du deuxième trimestre 2017.

Une offre toujours plus large

  • Le secteur de l’e-commerce français compte aujourd’hui 208 000 sites marchands actifs,
  • soit +10% en un an.

Les marketplaces gagnent du terrain

  • 15%, c’est la hausse de l’activité globale des places de marché par rapport au 2ème trimestre de 2016.
  • Ces solutions, qui permettent aux e-marchands de monétiser leur audience en accueillant sur leur site des vendeurs tiers en échange d’une commission sur leurs ventes, pèsent désormais 31% des ventes réalisées par les sites constituant le panel iPM (indice Place de Marché) de la Fevad.

Le m-commerce poursuit son ascension

  • + 37%, c’est la progression des ventes de l’Internet mobile (smartphones et tablettes) au second trimestre 2017.
  • Une progression continue et stable (38% l’an passé à la même période).
  • 6 points, c’est la hausse des ventes sur l’internet mobile dans le volume d’affaires des sites du panel iCM (indice du Commerce Mobile) de la Fevad, par rapport au 2ème trimestre 2016.
  • Une progression notamment boostée par les soldes d’été dont les ventes sur mobiles auraient explosé de 53% par rapport aux soldes d’été 2016.
  • Cela représente 21% des commandes des spécialistes Mode / Textile (+7 points en un an) et 35% des commandes des spécialistes sur les autres secteurs.

Des cartes à jouer pour les magasins physiques

  • 71% des Français affirment souhaiter qu’à l’avenir, tous les produits de leur choix soient accessibles aussi facilement sur internet qu’en magasin.
  • C’est particulièrement vrai pour 82% des 18-24 ans.
  • Et 60% des Français de 18-24 ans ont envie de magasins où ils peuvent faire autre chose qu’acheter.

La montée en puissance du e-commerce et les attentes de fluidité conduisent à repenser le rôle du magasin et à imaginer des concepts en apparence moins directement commerciaux mais néanmoins générateurs de chiffre d’affaires potentiel.

Sources : Baromètre trimestriel de l’audience du e-commerce en France de la FEVAD, Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie du 2ème trimestre 2017, Shopper Observer Paris Retail Week.

La Rédaction CoSpirit

À propos de

CoSpirit MediaTrack, un groupe de conseil opérationnel en marketing et media, expert…