julien-leblond-brioche-doree-cospiritjulien-leblond-brioche-doree-cospirit

De l’optimisation du marketing local grâce à la plateforme CoSpirit Connect

Julien Leblond et Sophie Kowalski sont respectivement Directeur marketing et Responsable Marketing Opérationnel chez Brioche Dorée. Ils utilisent la plateforme collaborative de commande en ligne de supports de communication locale du groupe CoSpirit depuis plus d’un an, et nous expliquent les avantages qu’ils y ont trouvé.

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots l’activité de Brioche Dorée ?

Julien Leblond : Brioche Dorée, c’est 350 points de vente en France et 500 dans le monde. Notre parc restaurants se compose à la fois de restaurants succursales et franchisés.

Depuis quand utilisez-vous la plateforme collaborative de commande en ligne de supports de communication locale du groupe CoSpirit Connect ?

JL : Nous utilisons la plateforme CoSpirit depuis environ un an. Nous avons un parc de restaurants très hétérogène, avec des spécificités fortes : architecture, communication, gamme produits, mode de distribution ou politique commerciale. Au final, ce sont près de 3 500 références PLV gérées sur la plateforme pour 25 tonnes expédiées par an !

Le challenge est bien sûr de toujours optimiser le rapport qualité / prix des services fournis aux restaurants, externaliser les missions à faible valeur ajoutée tout en améliorant la fiabilité et la performance. Après avoir étudié plusieurs solutions du marché, la plateforme Cospirit présentait clairement la meilleure adéquation à nos spécificités et besoins.

Que vous permet-elle de faire ?

JL : Nous utilisons la plateforme CoSpirit aussi bien pour nos opérations locales que nationales. Les types, tailles et quantités de PLV liées à chaque opération sont automatiquement calibrés en fonction de l’architecture renseignée de notre parc de restaurants et de la clusterisation faite en termes de politique commerciale et gamme de produits. Nos imprimeurs sont connectés à la plateforme, la production est ainsi lancée. Le matériel arrive ensuite à l’entrepôt qui se charge de la logistique jusqu’aux points de vente.

S’agissant des opérations locales, les restaurants passent leurs commandes de PLV de façon totalement autonome en fonction de leurs problématiques et de leurs enjeux — après une préconception et un cadrage en amont des outils à leur disposition. Ils peuvent également concevoir eux-mêmes leurs PLV, en fonction de formats définis à l’avance, avoir leurs BAT en direct et recevoir ensuite leurs PLV.

La plateforme CoSpirit Connect vous a-t-elle déjà permis d’optimiser vos budgets ?

JL : L’année 2015 nous a été nécessaire pour calibrer la plateforme à nos nombreuses spécificités et roder nos process opérationnels. Cette phase primordiale étant achevée, nous devrions cette année dégager des économies indirectes, notamment en temps-homme, mais aussi via une meilleure gestion de nos impressions, de nos stocks et de nos flux.

Sophie Kowalski, vous avez participé, à partir de juin 2015, au travail de configuration et d’optimisation de la plateforme CoSpirit Connect. Pouvez-vous nous parler de ce travail ?

SK : Nous sommes partis d’une feuille blanche puisqu’il a fallu créer l’architecture de nos restaurants sur la plateforme, que nous appelons en interne Brioche Dorée Market. Nous étions sur un fonctionnement très archaïque, sans arborescence de nos restaurants. Il nous fallait un outil dynamique, capable de s’adapter à nos contraintes et à notre réseau en mouvement permanent. Ce travail a pris 3 ou 4 mois. Nous avons ensuite créé plus de 3 000 références de PLV.

Tout cela a abouti lors de l’opération « Galette des Rois » de 2015, la première gérée avec la plateforme CoSpirit Connect ! Elle a permis de tester l’outil, et de dégager des pistes d’ajustements pour la gestion des stocks et des références.

Vous avez également préparé la version 2 de la plateforme…

SK : Tout à fait. Elle a été lancée le 4 janvier 2016, après une réflexion globale. La plateforme permet la souscription d’opérations nationales en ligne, la création de supports dédiés, de supports de marketing local… Tout ce qu’il faut pour faciliter le quotidien de nos partenaires.

Comment résumeriez-vous ce que vous a apporté la plateforme collaborative de commande en ligne de supports de communication locale du groupe CoSpirit ?

SK : Nous y avons gagné en termes d’organisation interne. Nous sommes plus efficaces et performants au quotidien. Ce qui est précieux pour notre groupe et la complexité de notre réseau de restaurants !

 

Crédit photo : Julien Leblond / CoSpirit

La Rédaction CoSpirit

À propos de

CoSpirit MediaTrack, un groupe de conseil opérationnel en marketing et media, expert…