cospirit courrier publicitairecospirit courrier publicitaire

Courrier publicitaire, un outil de séduction massive

Promotions, présentation d’offres « privilèges » ou anniversaires, invitation à un événement… 2/3 des courriers lus par les Français chaque semaine sont des imprimés publicitaires ou des courriers adressés par une marque. Une récurrence qui rime avec puissance et avec audience, car contrairement à certaines idées reçues, ces courriers sont lus par tous les Français, tous genres, âges et situations professionnelles confondus. Plus de détails avec l’étude d’audience 2018 du courrier publicitaire menée par IPSOS-CESP pour le GIE BALmétrie.

null

null

Courrier publicitaire, un media du quotidien

  • 98% des Français disposent d’une boîte aux lettres et 83% la relèvent chaque jour
  • 92,9% des Français lisent au moins un courrier chaque semaine et 45% le font tous les jours
  • Le rythme est de 10 lectures par semaine

Courrier publicitaire, un media polymorphe

  • 68,2% des Français ont lu au moins un imprimé publicitaire sur la semaine
  • 57,6% ont lu au moins un courrier publicitaire adressé
  • 43,7% a ont lu au moins un imprimé du secteur non marchand (émanant des associations locales et des collectivités locales et territoriales)
  • 71,4% ont lu au moins un courrier administratif ou de gestion

(% de Français ayant lu au moins un courrier de la catégorie calculé sur une semaine moyenne)

Imprimé publicitaire : Tout le monde le lit !

  • 76% d’utilisateurs de bons de réduction
  • 72% de familles avec enfants
  • 69% de femmes
  • 68% d’e-acheteurs
  • 67% de CSP+
  • 48% de 15-24 ans
  • 49,6 % c’est la part de lecture de l’imprimé publicitaire par rapport aux autres types de courrier

(% de Français ayant lu au moins un courrier de la catégorie calculé sur une semaine moyenne)

Imprimé publicitaire : plus c’est court, plus c’est bon !

  • 52,5% lisent les dépliants et catalogues de moins de 12 pages.
  • 42,1% les catalogues de plus de 12 pages
  • 34,9% les tracts/cartes/imprimés d’une page

Imprimé publicitaire : plus on le lit, plus on consomme d’autres media

  • La presse (74,8%)
  • La télévision ( 76,3%)
  • La radio ( 70,3%)

(Taux d’audience des plus gros lecteurs )

Imprimé publicitaire : moteur du drive to store

  • 46,3% des sondés se sont déjà rendus, ou ont eu l’intention de se rendre, dans un magasin pour se renseigner sur des offres et/ou acheter un produit, suite à la réception d’un imprimé publicitaire.
  • 17,2% des lecteurs sont allés au moins une fois en magasin après la lecture d’un imprimé publicitaire.
  • Cet effet drive to store est plus marqué sur le secteur de la grande distribution (48,4%). Suivent ensuite les secteurs ameublement/décoration (21,7%), bricolage/jardinage (20,1%), sport (19%), vêtements/mode (15,2%).

Courrier adressé : une audience ciblée et qualifiée

  • 73% de plus de 60 ans
  • 68% de hauts revenus
  • 64% de sportifs réguliers
  • 63% de personnes prêtes à payer plus cher pour des produits bio
  • 62% de femmes
  • 62% de personnes intéressées par le bricolage/jardinage

(% de Français ayant lu au moins un courrier de la catégorie calculé sur une semaine moyenne)

Courrier adressé : un effet drive-to-store…

  • 23% des lecteurs d’un courrier adressé déclarent être allés au moins une fois en magasin ou avoir l’intention d’y aller
  • Dont 31,9% pour l’univers cosmétique-beauté.

… Et aussi drive-to-web

  • 22,1% des lecteurs d’un courrier adressé déclarent être allés visiter au moins le site Internet de la marque ou avoir l’intention de le faire.
  • 54,9% des gros utilisateurs d’internet sont des lecteurs de courriers adressés

Source : 6ème vague de résultats BALmétrie , Ipsos Connect /CESP

La Rédaction CoSpirit

À propos de

CoSpirit MediaTrack, un groupe de conseil opérationnel en marketing et media, expert…