conseils-plan-communication-locale-efficace-cospiritconseils-plan-communication-locale-efficace-cospirit

10 conseils pour un plan de communication locale efficace

Distribution de prospectus, affichage temporaire, campagne radio… les moyens de concrétiser un plan de communication locale ne manquent pas. Celui-ci vous permettra d’atteindre plus de consommateurs, de fidéliser vos clients et d’en attirer de nouveaux, afin d’augmenter, in fine, votre chiffre d’affaires. Vous souhaitez créer un plan de communication locale pour votre magasin ? Suivez ces 10 conseils, sélectionnés pour vous par les équipes du Mag de la Com Locale.

 

1/ Identifiez la “raison d’être” de votre plan de communication locale

L’ouverture d’un magasin, une réouverture après travaux, un agrandissement, une opération commerciale particulière (soldes, déstockage…), l’arrivée d’un nouveau concurrent, l’envie de relancer un point de vente en souffrance… l’établissement d’un plan de communication locale efficace passe impérativement par l’identification claire et nette du besoin de communication auquel il devra répondre.

 

2/ Définissez une zone de communication prioritaire

Votre zone de communication prioritaire correspond à l’aire géographique sur laquelle vous allez concentrer vos messages. Sur celle-ci doivent se trouver un maximum de clients — actuels ou potentiels — afin de maximiser les chances de réussite de votre plan de communication locale.

Attention, si la zone de communication peut correspondre à votre zone de chalandise, ce n’est pas forcément toujours le cas. Une opération d’envergure (un important déstockage, par exemple) peut ainsi “dépasser” la zone de chalandise naturelle, afin d’atteindre de nouveaux clients.

 

3/ Travaillez votre message

Une “bonne raison” à destination de “la bonne zone” ne suffit pas à faire un bon plan de communication locale. Le message doit également être travaillé, soigné et adapté à la clientèle ciblée. Simple et clair tout en étant original, il doit être compris par tous les consommateurs.

 

4/ Appuyez-vous sur une charte nationale

Si votre point de vente fait partie d’un réseau, vous disposez sûrement d’une charte de communication. N’hésitez pas à vous appuyer dessus pour diffuser votre message. Il y gagnera en impact sur les consommateurs.

 

5/ Intégrez des boosters de trafic à votre message

Le message diffusé, quel que soit le support choisi, doit comporter au moins un “booster” de trafic. Il peut s’agir d’une promotion intéressante, d’un événement à forte valeur ajoutée pour les consommateurs (comme une soirée de vente privée), ou encore de l’organisation d’un jeu-concours — dans ce dernier cas, lors d’une réouverture par exemple, annoncer une chasse au trésor pour inciter les clients à découvrir les nouveaux rayons peut s’avérer très efficace.

 

6/ Ne vous contentez pas d’un seul média

Votre plan de communication locale devra s’appuyer sur un média de base pour une couverture efficace. Mais d’autres supports de communication devront s’ajouter à ce média de référence. L’effet n’en sera que bénéfique : la multiplication des médias accélère en effet l’efficacité de chacun des médias !

 

7/ Choisissez les bons supports pour votre communication locale

Tous les supports de communication n’ont pas la même valeur, selon l’endroit où se trouvent le magasin porteur du message et les clients. Néanmoins, quelques “classiques” fonctionnent en général très bien, comme les affichages temporaires — et les panneaux d’affichage longue conservation animés avec un message temporaire. Prospectus et catalogues démontrent également, au quotidien, que leur efficacité n’est en rien altérée par les supports digitaux.

Le cas de la radio est analogue : ce média propose toujours de bons résultats et d’excellentes possibilités de répétition du message. Il faut néanmoins vérifier, avant de se lancer, que leurs publics se trouvent sur votre zone de communication, et que leurs auditeurs correspondent à votre cible. La problématique est sensiblement la même avec la PQR et la PHR : il s’agit en effet d’un bon média de soutien, assez valorisant pour les marques, mais il faut avant tout regarder attentivement les zones de diffusion et bien choisir l’édition dans laquelle paraîtront les annonces.

 

8/ N’oubliez pas le digital…

Un plan de communication locale ne peut aujourd’hui plus se penser sans intégrer une dimension digitale, encore moins lorsque l’on sait que 30 % des requêtes lancées via un smartphone ont une intention locale. Campagnes de SMS marketing, publicité en ligne… les solutions ne manquent pas pour atteindre aussi vos clients sur internet !

 

9/ … et la communication en point de vente

Votre point de vente doit être le reflet de votre plan de communication locale. Ainsi, vous devrez relayer votre information et votre message “en vrai”, par exemple sur le parking, en vitrine ou même à l’intérieur du point de vente. N’oubliez pas que la communication du dernier kilomètre est capitale : même à proximité du point de vente, il vous faut guider le consommateur !

 

10/ Faites le bilan et mesurez l’impact de votre plan de communication locale

Après une campagne de communication, un bilan s’impose toujours. Vous pouvez par exemple faire réaliser des enquêtes en sortie de caisse pour identifier les vecteurs qui ont fonctionné, et ceux qui ont été les moins efficaces. Cela vous sera très utile pour préparer votre prochain plan de communication locale !

 

Avec la participation d’Olivier Delavoye

Crédit photo : Fotolia / Rawpixel

La Rédaction CoSpirit

À propos de

CoSpirit MediaTrack, un groupe de conseil opérationnel en marketing et media, expert…